Archives pour la catégorie Questions des internautes

les questions des internautes

le salut par les œuvres ou par la foi ?

J’ai écrits ses notes conte tenue d’une partage que j’ai eu avec un frère bien sur Facebook, nous étions en train de parler du salut et de la vie Eternel.

Il dit il ne suffit pas simplement de croire mais après avoir cru il faut vivre une vie de sanctification pour hérite le royaume de cieux, (c’est-à-dire ajoute à l’œuvre de la croix les œuvres de notre sanctification pour avoir la vie éternel avec Dieu) avait-il raison ?

Personnellement je pense que Non, l’œuvre de la croix suffit à elle-même pour nous donner la vie éternelle.

Aujourd’hui beaucoup penses être plus spirituel, plus chrétiens, ils pensent être dans la vérité parce qu’il enseigne les œuvres, sa parait très sage, sa parait très religieux … mais il ne faut pas oublier que même les religions du monde enseigne la morale, enseigne les œuvres pour s’approche de dieu.

Mais est-ce sa l’évangile, la foi et les œuvres ? La bonne nouvelle de Dieu pour le monde est ce croire et les œuvres…

Actes 20:24 Mais je ne tiens aucun compte de ma vie, en sorte que j’achève ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, pour rendre témoignage à l’Évangile de la grâce de Dieu.

(BPV)Rom 1:17 En effet, la Bonne Nouvelle montre ceci: Dieu reconnaît les êtres humains comme justes quand ils croient en lui, et cette foi suffit. Oui, dans les Livres Saints, on lit: « Celui qui croit en Dieu est juste, et ainsi, il aura la vie. »

J’ai résolus de ne pas mettre beaucoup des commentaires mais laissé la bible nous éclairé, et j’ai subdivisé ce partage en trois point pour permettre qu’il y ait de l’ordre dans ceux que nous voulons dire.
a) Ce que la bible dit sur le salut (La foi et les œuvres)
b) La place des œuvres
c) Une nouvelle créature

N.B : Si toute foi vous trouvez que ce que je dis ne pas conformer à la sainte doctrine alors veuillez, nous le montre et nous serons les premiers à rectifiés, n’hésitez donc pas à nous laisse votre avis dans le formulaire ici-bas. Et surtout sachez aussi accepte si vous trouvez aussi dans l’erreur…


1. Ce que la bible dit sur le salut (La foi et les œuvres)

Ce que Christ dit :

Jean 3:16-21 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu.

BPVV : Oui, Dieu a tant aimé les hommes qu’il a donné son Fils, son unique, pour qu’aucun de ceux qui se confient en lui ne soit perdu, mais que chacun accède à la vie éternelle.

En effet, Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner les hommes, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui place sa confiance en lui n’aura pas à subir de condamnation, mais celui qui lui refuse sa confiance est déjà condamné, car il n’a pas mis sa confiance en la personne du Fils unique de Dieu.

Et voici pourquoi il est condamné: la lumière est venue dans le monde, mais les hommes lui ont préféré les ténèbres, parce que leurs actes étaient répréhensibles.

En effet, celui qui fait le mal déteste la lumière et il se garde bien d’en approcher, il a peur que ses mauvaises actions ne soient révélées.

Par contre, celui qui conforme sa conduite à la vérité s’approche tout naturellement de la lumière pour qu’on voie clairement que tout ce qu’il fait, il l’accomplit dans la communion avec Dieu.

– Ce par amour que Dieu a donné son Fils

Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Romains 5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

– Celui qui croit au Fils a la vie éternelle

Jean 3:36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Jean 6:47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi à la vie éternelle.

– Celui qui a la vie éternelle ne vient pas en jugement

Jean 5:24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

BPVV : Oui, vraiment, je vous l’assure: celui qui écoute ce que je dis et qui place sa confiance dans le Père qui m’a envoyé possède, dès à présent, la vie éternelle et il n’aura pas à comparaître au jugement (dernier): il a déjà franchi la frontière de la mort à la vie.

– Il sera ressuscite par Christ

Jean 6:40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

N.B : nulle part ici Christ n’associe la vie éternelle aux œuvres mais il dit clairement ce qu’il faut pour avoir la vie éternelle, Croire en lui.

• L’apôtre jean

Jean 1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.

BPVV : Quelques-uns, cependant, l’ont accueilli, ils ont cru en lui, ils ont placé leur confiance dans ce qu’il était; à tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu.

• Paul aux Romains

Romains 1:16-17 Car je n’ai point honte de l’Evangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi.

BPV : Je n’ai pas honte d’annoncer la Bonne Nouvelle. Elle est la puissance de Dieu pour sauver tous ceux qui croient: les Juifs d’abord, les autres ensuite.
En effet, la Bonne Nouvelle montre ceci: Dieu reconnaît les êtres humains comme justes quand ils croient en lui, et cette foi suffit. Oui, dans les Livres Saints, on lit: « Celui qui croit en Dieu est juste, et ainsi, il aura la vie. »

Romains 3:23-26 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

La version parole vivante dit : Rom 3:23-26 tous, sans distinction, ont péché et ont perdu la beauté glorieuse dont Dieu avait revêtu l’homme. Tous ont manqué le but qu’il leur avait assigné dans son plan. Personne ne saurait prétendre être approuvé de Dieu, ni accéder à sa glorieuse présence.

C’est pourquoi Dieu offre à tous un don. Tous peuvent, à présent, être justifiés, c’est-à-dire déclarés justes aux yeux de Dieu, par pure grâce. Ils reçoivent cette faveur comme un cadeau immérité de la générosité divine. Et cela fut possible parce que Jésus-Christ a accompli tout ce qu’il fallait pour nous libérer, parce qu’il s’est donné lui-même en rançon pour nous.

Dieu l’a destiné d’avance à prendre sur lui la punition que méritaient nos péchés. En mourant sur sa croix sanglante, Jésus était la victime offerte pour nous en sacrifice qui nous purifie et nous rend la faveur divine. Tous ceux qui croient que Jésus est mort pour eux, qui placent leur confiance dans le sang qu’il a versé (pour leur salut), ont accès à cette grâce.

Dieu a voulu montrer de cette manière quelle était sa justice. En effet, autrefois, il a supporté le péché, il n’a pas puni (de mort) les pécheurs dans les temps anciens,

Les « temps de sa patience », parce qu’il prévoyait le jour où il ferait éclater sa justice.

Dans le temps présent, il a donc apporté la preuve de son équité. D’une part, il a voulu rester lui-même juste (en condamnant publiquement le péché en Jésus), d’autre part, il désirait justifier tous ceux qui placent leur confiance en Jésus, tous ceux qui ont foi en lui.

• Paul aux éphésiens

Ephésiens 2:4-10 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ c’est par grâce que vous êtes sauvés; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ.

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Si nous prêchons les œuvres plus la foi cela ne plus une bonne nouvelle, mais deviens les efforts … je sais que se difficile mais se cela la bonne nouvelle.

BPVV : Mais Dieu est si riche en bonté! Lorsque nous étions encore plongés dans la mort à cause de nos désobéissances, il s’est chargé de nous avec amour et nous a conduits vers une vie nouvelle en nous communiquant la vie même du Christ.

N’est-ce pas pure grâce que vous ayez pu être sauvés ?

Oui, par notre union avec le Christ, il nous a ressuscités avec lui et nous a transplantés dans les mondes célestes, nous donnant notre place sur le trône avec le Christ, dans le Royaume qui n’est pas d’ici-bas.

Pourquoi? Afin de démontrer pour tous les âges à venir, l’extraordinaire richesse de sa grâce, par la bonté qu’il nous a témoignée en Jésus-Christ.
Oui, sa grâce seule est la source de votre salut, et cette grâce, vous l’avez saisie par la foi. Rien ne vient de vous. Tout est cadeau de Dieu.

Ce n’est pas en accomplissant les commandements que vous l’avez acquise. Tout mérite est donc exclu et, du même coup, se trouve écartée toute raison de s’enorgueillir.

Ce que nous sommes, nous le devons à Dieu. Il nous a recréés en Christ pour nous faire accomplir, dans la communion avec lui, les bonnes actions qu’il a préparées depuis longtemps pour nous. Voilà la vie conforme à la volonté de Dieu, celle pour laquelle il a tout arrangé d’avance; il a préparé notre chemin afin que nous n’ayons plus qu’à y marcher.

• Paul aux galates

Galates 2:16-21 Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi.

Mais, tandis que nous cherchons à être justifiés par Christ, si nous étions aussi nous-mêmes trouvés pécheurs, Christ serait-il un ministre du péché? Loin de là!
Car, si je rebâtis les choses que j’ai détruites, je me constitue moi-même un transgresseur, car c’est par la loi que je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu.

J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.

BPVV : Gal 2:15-21 De naissance, nous appartenons bien au peuple juif, nous ne faisons pas partie de ces « pécheurs étrangers » « pécheurs de païens » (comme on dit).

Cependant, nous avons compris qu’aucun homme ne gagnera l’approbation divine par la pratique d’œuvres légales. Personne ne sera justifié en accomplissant ce que la Loi commande. Seuls ceux qui croient en Jésus-Christ sont acceptés par Dieu et déclarés justes. C’est pourquoi, nous aussi, nous avons placé notre confiance en Jésus-Christ.

Nous avons trouvé la vie véritable et la faveur divine, non pas en respectant la Loi, mais en plaçant notre confiance en Jésus-Christ; car comme il est écrit:

« Nul n’obtient d’être déclaré juste devant Dieu en accomplissant ce qu’ordonne la Loi ».

Mais si maintenant nous aussi, qui cherchons l’acquittement de notre culpabilité et l’approbation divine dans la communion avec le Christ, nous sommes trouvés en faute, serait-ce le Christ qui nous aurait incités à pécher?

Cela est impossible! Si on nous traite de « pécheurs », ce reproche atteint le Christ lui-même qui, dans ce cas, servirait donc la cause du péché. Jamais de la vie!

Ah! Certes, si je me mettais à réédifier (le système de justification par la Loi) que j’ai renversé, je me constituerais par-là transgresseur.

Mais (je ne suis pas près de le faire car,) en réalité, c’est (en cherchant à accomplir) la Loi, c’est par l’Ancien Testament (qui m’a conduit au Christ) que je suis mort à la Loi; (j’ai trouvé ma condamnation dans la Loi) et je suis libre de vivre pour Dieu, c’est à lui que ma vie appartient désormais. La mort du Christ en croix a été aussi la mienne.

Je reste crucifié avec lui, et si je continue à vivre, ce n’est plus mon ancien Moi qui continue à vivre, c’est le Christ vivant qui agit et reproduit sa vie en moi. Le reste de mon existence sur terre est une vie vécue dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé jusqu’à mourir pour moi, à ma place.

Je ne fais pas fi de ce don de Dieu et je me garde bien de négliger la grâce divine comme si elle était superflue car, vraiment, si l’on pouvait s’assurer l’acquittement de ses fautes en obéissant à une loi, alors le Christ n’aurait pas eu besoin de mourir: sa mort perdrait tout son sens.

Galates 3:1-5 O Galates, dépourvus de sens! Qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié? Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou par la prédication de la foi?

Etes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair?

Avez-vous tant souffert en vain? Si toutefois c’est en vain.
Celui qui vous accorde l’Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les œuvres de la loi, ou par la prédication de la foi?

BPVV : Gal 3:1-5 Ah! Mes pauvres amis Galates! Que vous êtes donc insensés! Qui vous a fascinés ainsi? On dirait que vous avez été ensorcelés! Ne vous ai-je pas dépeint Jésus-Christ, le crucifié, comme s’il avait été cloué à la croix sous vos yeux? Où est restée votre compréhension de sa mort?

Je ne vous poserai qu’une seule question: comment avez-vous reçu le Saint-Esprit? Etait-ce parce que vous aviez accompli strictement les œuvres exigées par la Loi, parce que vous aviez observé toutes les ordonnances rituelles, ou bien plutôt parce que vous avez accueilli avec foi le message de la Bonne Nouvelle?

Manquez-vous à ce point d’intelligence? Vous avez commencé votre vie chrétienne avec l’Esprit de Dieu, et vous voulez la parachever par vos propres efforts? Croyez-vous que vous atteindrez la perfection par des pratiques toutes matérielles?

Avoir fait tant d’expériences exaltantes pour rien! Auriez-vous vraiment reçu de si grandes bénédictions inutilement! Valait-il la peine de tant souffrir pour tout oublier? J’ai peine à le croire! Et encore, si c’était pour rien!

Lorsque le Seigneur vous donne son Esprit, lorsqu’il agit puissamment parmi vous, opérant des prodiges étonnants, pourquoi le fait-il? Parce que vous avez observé la Loi juive? N’est-ce pas plutôt parce qu’après avoir entendu prêcher l’Evangile, vous l’avez accepté avec foi?

Écouté, Si vous compte sur vos propre efforts pour être sauve, si vous compté sur votre propre justice pour avoir la paix avec Dieu, si vous compté sur vos œuvres pour vous approcher de LUI alors le Christ ne pas votre sauveur, vous été votre propre sauveur.

Galates 5:4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.

BPVV : Mais si c’est à la Loi que vous demandez de vous conduire à la vraie vie, vous n’avez plus rien de commun avec le Christ; si vous voulez gagner l’approbation divine et être déclarés justes par vos efforts et vos œuvres, vous vous coupez de la communion avec le Christ, vous quittez le domaine de la grâce de Dieu

Ceux qui ont accepté d’avoir Jésus comme leur sauveur ont accepté de ne pas compter sur leurs propres efforts pour rétablir la paix avec Dieu ou pour lui plaire. Mais ils ont placé leur foi en Jésus-Christ par son œuvre rédemptrice.

Esa 53:11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités.

Il faut faire très attention mes frères, Le salut n’est pas le résultat de votre confiance dans la mort de Christ sur la croix plus vos œuvres. C’est ce que les religions enseignent, mais non pas ce que la Parole de Dieu nous dit.
Le salut est un don, un don gratuit. Vous ne pouvez pas travailler pour un cadeau. Le don de la vie éternelle est gratuit, car Dieu a payé la prime par la mort de son Fils unique Jésus le Christ. Nous ne pouvons rien ajouter à son paiement pour nos péchés. Christ a tout fait.
Vous pouvez être sauvés dès maintenant en croyant tout simplement l’Évangile: que le Christ est mort pour vous et que son sang est le paiement total de vos péchés. Christ a vécu, est mort et est ressuscité pour nous sauver: un point, c’est tout.

• Voici trois affirmations pour conclure ce point

– Quand nous mettons notre foi en Christ, Dieu nous proclame juste… il nous fait passé de statut de pécheur à celui de saint.

– Nous avons la vie éternelle quand nous croyons, nous en avons la garantie par le Saint-Esprit qui habite en nous, la bible dit Ephésiens 1:13-14 En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire.

BFC : Dans le Christ, vous aussi, vous avez entendu la parole vraie, la Bonne Nouvelle qui vous sauve. Ensuite, vous avez cru dans le Christ, et Dieu vous a marqués d’un signe. Cette marque, c’est l’Esprit Saint qu’il a promis.

Cet Esprit est la première part des biens que nous allons recevoir de Dieu. Nous les posséderons quand nous serons entièrement libérés du mal. Alors chantons la gloire de Dieu!

– Ce n’est pas à cause de la foi que nous sommes sauvés, mais par la foi. La foi n’est pas le prix, mais le moyen de s’approprier le salut.

Rom 4:4 Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due;

Rom 11:6 Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les œuvres; autrement la grâce n’est plus une grâce. Et si c’est par les œuvres, ce n’est plus une grâce; autrement l’œuvre n’est plus une œuvre.

 

Publicités

 » la culpabilité  » selon la bible

image

Selon le dictionnaire la culpabilité ce être conscient des ses fautes, des ses erreurs. C’est avoir des remords pour une action jugée mauvaise.
Est-il mauvais d’avoir ses remords pour ses fautes ou péchés ? Non

2Co 7:10 En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.

Vous voyez la bible nous montre deux types des culpabilités
1. La culpabilité selon Dieu : 
cette culpabilité nous rend conscient des nos pêches pour nous amené a la repentance, nous rapprocher de Dieu.
Cette culpabilité nous mène au changement.
Exemples de David après les dénombrement d’Israel chose que Dieu avait interdit.

2Sam 24:10 David sentit battre son coeur, après qu’il eut ainsi fait le dénombrement du peuple. Et il dit à l’Éternel: J’ai commis un grand péché en faisant cela! Maintenant, ô Éternel, daigne pardonner l’iniquité de ton serviteur, car j’ai complètement agi en insensé!
Vous voyez la culpabilité de David ne la pas éloigner de Dieu, mais elle a par la repentance approche David de Dieu.
Ce l’oeuvre de l’Esprit de Dieu en nous.

2. La culpabilité  Selon le monde :
Cette culpabilité nous amené loin de Dieu. Elle nous rends conscient de nos pêches non pas pour la repentance mais pour nous éloigner de Dieu en pensant que Dieu ne voudras même pas nous entendre.
Parfois elle se manifeste aussi quand l’on s’est repentit mais on arrive pas a accepté que Dieu nous a pardonne.
Avec cette culpabilité ils nous aient impossible d’adoré Dieu.
L’exemple de Juda
Mt 27:3-5
3 Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens,
4 en disant: J’ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde.
5 Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre.

Frères et Soeurs la culpabilité selon le monde est une arme que le diable utiliser pour éloigner les fils du père, des adorateurs de l’adoration.
Je ne suis pas entre de te dire qu’un chrétien ne peut pas se sentir coupables, non, mais je suis entré de vous direz qu’après la repentance la culpabilité n’a plus sa place.
La bible dit :
1Jn 1:9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Mi 7:18-19  Quel dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde.
19 Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.

Jr 31:33-34 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.
34 Celui-ci n’enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant: Connaissez l’Éternel! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand, dit l’Éternel; Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché.

Peu importe ceux que tu as fait sache que en Dieu il ya une grâce supérieure pour toi, approche avec assurance du trône de la grace afin d’obtenir miséricorde.
Approche toi du Dieu puissant qui t’aime et tu obtiendra le pardon.

Ne doute pas de l’amour de Dieu pour toi, il t’aime et rien ne peut vous sépare même pas les péchés. Car son amour pour nous est plus puissant que le péché.
Rm 8:38-39 Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.
Dieu est amour, or la bible dit dans,
1Co 13:6-7 elle (l’amour) ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.

Dieu ne se réjouit pas quand nous péchons, mais quand ils nous arrive de péché, pour son amour IL nous pardonne.
Is 43:25 C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

Frères et Soeurs pour vaincre cette culpabilité selon le monde, il nous faut apprendre a connaître notre Dieu, son amour pour nous.
IL se peut tu vis cette culpabilité mais approche toi de Dieu, ce ce qu’il attend, Il veut te pardonne, ( Ps 130:4 Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.) Pour que tu l’honore.

Il se peut aussi que tu te repentit mais tu crois qu’il ne t’a pas pardonne, la bible dit,
Ps 130:3 Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ? , et il ajoute, … Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché. Jer 31:34.

Que Dieu vous bénisse.

Me voici! En voie-Moi!

Nous sommes des gagneurs d’âmes, PARCEQUE LES OUVRIERS SONT SI PEU NOMBREUX.

Es 6:8

La population mondiale augmente au rythme de plusieurs dizaines de million par an. L’évangile n’en touche qu’un peu plus de dix pour cent.

Une grande partie dela population du globe, des milliards d’àmes vivant aujourd’hui, y compris des tribus qui parlent plus de mille langues différentes, n’a JAMAIS entendu l’évangile.

Au japon, après plus de quatre siècles de ministère timide et inefficace, l’immense majorité des millions d’habitans demeurent non chrétiens.
La plupart de quatre-vingt-quinze mille collectivités rurales japonaises n’ont toujours pas de témoignage chrétien. Et pourtant, l’ensemble des japonais, et surtout les jeunes, accueillent l’ÉVANGILE avec enthousiasme chaque fois qu’ils ont l’occasion de l’entendre. Ceux qui évangélisent en distribuant de la litterature, internet, radio, télévision, reÇoive plus de la moite de leurs reponses de jeunes de 15 à 25 ans.
La jeunesse est prete pour la moisson.

Une personne sur trois habite en chine ou l’évangile a été sévèrement limité pendant des dizaines d’années. La soif spirituelle est mise en évidence par le fait qu’il y a, en Chine, plus de trois millions de suicides par an.
Il est clair que cette immense moisson est mure.
ET TANT D’AUTRES EXAMPLES A ENUMERES

Voici qui devrait motiver de plus en plus de chrétiens à travailler dans cette vaste moisson humaine avec une consécration et une passion toutes nouvelles.

Jésus était un gagneur d’âmes

Puisque CHRIST est venu chercher et sauver ce qui était perdu, (luc 19:10) alors, etre comme Christ-chrétien, c’est etre tout d’abord gagneur d’ames.

Jésus portait son message aux gens. Il allait partout où ils étaient, sur les places du marche, au coin des rues, aux flancs des montagnes, au bord de la mer, dans les maisons.

Il était critiqué par les chefs de la religion parcequ’il s’identifiait aux gens, là où ils étaient. Il murmuraient “ cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et il mange avec eux” (luc15:2). Il se melait à eux, leur temoignait, les convainquait et les gagnait.
Il n’etait pas du genre 《plus juste que toi》, ni un snob de la religion, distant et d’une piété ostentatoire.

Jésus cötoyait le commun des mortels. ils étaient sa raison d’etre dans ce monde.
Son but est notre but. Sa mission est la nötre. Son plan est notre plan.
Il est venu sauver les gens, et nous dans ce monde pour le meme but.

jean 18:37
luc 14:23

source : gagneur d’âmes T.L OSBORN

comment vous libérer de l’emprise de la peur

 

 

La peur est l’une des armes les plus redoutables que l’ennemi utilise pour paralyser et avorter la destinée des enfants de Dieu. La peur est l’une des plus grandes causes d’échec dans la société :peur d’échouer, peur du prix à payer, peur de donner, peur des maladies, peur de tomber dans le péché, peur du diable, peur des critiques, des oppositions, peur de la pauvreté ou peur de la prospérité.

 

 

 

Avec le pasteur Yvan castanou

Je vous suggère les huit étapes suivantes pour vous libérer de l’emprise de la peur :

1. Réaliser que la peur est une émotion derrière laquelle se cache un esprit

2 Timothée 1 : 7 7 Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. Un esprit de peur est un esprit dont la nature est la peur. Autrement dit, c’est un esprit qui a peur et qui manifeste ce qu’il est.

Puisqu’il a toujours peur, si vous demeurez dans la peur, vous l’invitez implicitement, et il manifestera en vous ce qu’il est tout simplement. Comprenez moi bien: avoir peur ne signifie pas être possédé par un esprit de peur. Par contre, si vous demeurez en permanence dans cet état de peur chronique, vous risquez d’attirer à vous cet esprit de peur.

2. Créer une atmosphère de louange et d’actions de grâce autour de vous par la prière.

Dieu siège au milieu de la louange. Il monte aux sons des cris d’allégresse de Son peuple. En face de la peur, faites monter l’intensité de la présence divine en vous par la louange et les actions de grâce. Il y a toujours une intensité de présence divine devant laquelle aucun ennemi ne pourra résister.

Philippiens 1 : 4-7 4 ne cessant, dans toutes mes prières pour vous tous, de manifester ma joie 5 au sujet de la part que vous prenez à l’Evangile, depuis le premier jour jusqu’à maintenant.Lire la suite

3. Étudiez et trouvez la Parole de Dieu adaptée à cette situation.

Que dit la Bible? Quelles sont les promesses de Dieu adaptées à ce défi qui est devant vous? Dieu a déjà libéré toutes les provisions dont vous aurez besoin pendant votre voyage sur terre. Dieu a fait avec vous une alliance qui contient les promesses (des droits) et des devoirs. La particularité de l’alliance avec Dieu est qu’aucun cas de force majeure ne peut être évoqué pour rompre cette alliance. En d’autres termes, Dieu est lié par ce qu’Il a promis. Mais c’est votre responsabilité de lui rappeler ce qu’Il a déclaré dans les promesses de la nouvelle alliance.

Esaïe 43 : 26 26 Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, Parle toi-même, pour te justifier.

4. Confessez de votre bouche ce que vous voulez et non ce que voyez. Proclamez régulièrement et à haute voix ce que vous savez, et non ce que vous sentez.

Devant la peur, ce n’est plus le moment de parler à Dieu, mais vous devez vous retourner vers la montagne dressée devant vous pour lui ordonner de disparaître dans le nom de Jésus. Souvenez-vous que Satan ne comprend qu’un seul langage, et c’est celui de la foi violente.

Proverbes 18 : 20-21 20 C’est du fruit de sa bouche que l’homme rassasie son corps, C’est du produit de ses lèvres qu’il se rassasie. 21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l’aime en mangera les fruits.

5. Remémorez-vous et comptez vos succès passés.

Y a-t-il quelque chose que Dieu ait fait dans votre vie hier ? Vous a-t-il délivré de la détresse dans le passé ? Certainement, avec un peu de recul, vous vous apercevrez que Dieu a fait de grandes choses dans votre vie, et que, n’eût été Sa bonté, vous ne seriez pas où vous êtes aujourd’hui. Devant l’adversité d’aujourd’hui, souvenez-vous, comme David, que le même Dieu, qui vous a délivré hier, vous délivrera encore aujourd’hui.

1 Samuel 17 : 37 37 David dit encore: L’Eternel, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David : Va, et que l’Eternel soit avec toi!

6. Attendez-vous à remporter la victoire.

Jouer pour gagner et jouer pour ne pas perdre fait toute la différence entre un gagnant et un perdant. Lorsque vous avez prophétisé votre victoire, attendez-vous à triompher, car en Christ vous avez déjà triomphé. Ce à quoi vous vous attendez le plus sera ce qui se matérialisera dans votre vie. Ne sous-estimez pas la puissance de l’imagination. Vous devez percevoir le succès pour le concevoir, puis croire avant de pouvoir le recevoir.

7. Agissez ! Dominez la peur en passant à l’action. L’action produit la réaction, et sans action il n’y a pas de réaction.

C’est la phase pratique, au cours de laquelle vous allez apprivoiser cette peur en l’affrontant. Souvenez- vous : le courage n’est pas l’absence de peur, mais l’audace d’affronter ce que vous craignez

8. Disciplinez vos pensées.

Mettez constamment autour de vous ce que vous désirez voir à l’intérieur de vous. Puisque vos pensées sont influencées par ce que vous entendez, disciplinez-vous pour n’écouter autant que possible que ce qui vous édifie. Saturez-vous de paroles positives, assertives, et de paroles de foi. Lisez et écoutez des enseignements, des cassettes de proclamations de la Parole de Dieu (Je vous recommanderai à ce sujet « Prions Ensemble » dont je suis également l’auteur) ou des témoignages de personnes qui ont réussi à vaincre la peur, la procrastination et l’échec. En résumé, nourrissez régulièrement votre esprit de tout ce qui est positif et agréable à Dieu.

Le courage n’est pas l’absence de peur, mais l’audace d’affronter ce que vous craignez.

source enseignemoi.com

PRIER ET DEMANDER À DIEUD’INTERVENIR

la prière

Psaume 86
Le psalmiste se trouve en danger de mort car de gens se sont lévés contre lui et en veulent à sa vie. Il a connu sa part des difficultés et des détresses de la vie.
Que faire lorsque l’on passe par un temps pareil ?

PRIER ET DEMANDER À DIEU D’INTERVENIR ( 1-4, 6-7, 11, 16-17 ).
Dans sa prière, il fait valoir les motifs sur lesquels il fonde son espoir d’être exaucé.
Il ne s’agit pas seulement de l’amour de Dieu pour lui (1-5), mais aussi de sa grandeur incomparable (8-10), sa fidélité et sa loyauté(13-15).

Dans le danger, il n’invoquer pas un Dieu inconnu( comme dans les réactions qu’on a l’habitude d’entendre parfois), mais il s’adresse à un Dieu qu’il connait personnellement et avec qui il entretient une relation durable.

DANS UN PROBLEME, nous pouvons toujours crier à Dieu, l’implorer, chercher ardemment son secours, non seulement pour notre sort et notre âme mais aussi pour continuer de craindre son nom (11).
On ne peut se servir de Dieu comme d’une roue de secours. On n’attend pas les problèmes avant de se tourner vers lui.
Approchons-nous de lui, même si nous n’avons pas de problème particulier ou si la situation ne paraît pas si grave. Ce que nous recevons de lui dans ces moments-là nous aidera lorsque nous crierons à lui plus tard, dans la détresse.

QUESTION A MÉDITER :
Que dois-je changer dans ma façon de prier pour toucher le coeur de Dieu ?

Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère ? Mathieu 18:21

ceci est un article invite du blog amethyste

pardon
la misericorde

Voici, oh ! qu’il’est agréable, qu’il’est doux Pour des frères de demeurer ensemble ! »

Psaumes 133.1

Vous est-il déjà arrivé d’avoir un
problème persistant avec quelqu’un ?

Et juste au moment où vous pensiez avoir atteint les limites de votre patience, Dieu vous demande de faire encore un effort !

Vous avez envie de dire :

« Seigneur, combien de fois ai-je choisi de me taire et d’avoir une bonne attitude ?
Et tu veux que je fasse le premier pas une fois de plus ?          C’est trop demander ! » Pour former notre caractère, Dieu utilisera souvent des personnes qui agissent comme du « papier de verre » sur nos aspérités. Même si l’autre est aussi un chrétien, Dieu ne lui demandera pas forcément la même chose qu’à vous.
Et nous ne pouvons pas nous tirer d’affaire en disant :

« Seigneur, ce n’est pas mon tour », parce qu’il nous rappellera aussitôt sa Parole.

Dans Matthieu 18.21-22, Pierre demande à Jésus combien de fois il doit pardonner à celui qui pèche contre lui. Je suis sûre qu’il pense être généreux en suggérant :

« Jusqu’à sept fois ? »
Mais Jésus le reprend en disant :
« Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept. »

Ce que Jésus veut montrer par là, c’est que, quel que soit le mauvais comportement des autres à notre égard, leur attitude ne doit pas nous servir d’excuse pour pécher contre eux.Ce ne sont peut-être pas des paroles agréables à entendre, mais il est également une autre réalité dont nous devons tenir compte :
là où règne l’unité, c’est là que l’Éternel donne la bénédiction

(Psaumes 133).

Autrement dit, quoi qu’un autre cherche à vous prendre ou Quelque injuste que soit son comportement à votre égard, si vous faites tout votre possible pour éviter une dispute, Dieu vous bénira.

Une action pour aujourd’hui Je vous encourage à mettre cette leçon en pratique dans votre vie.
Peut-être quelqu’un vous a-t-il fait du tort ; il vous a dépouillé et vous a laissé sans rien. Dieu a une parole
pour vous aujourd’hui. Arrêtez de regarder en arrière. Arrêtez de tout intérioriser. Arrêtez de vous apitoyer sur votre sort !

source : Amethyste Kyle